#Actualité

Bonne-Espérance, un premier Cap en avance ! A nous l'Océan Indien

Après 12 jours 2 heures et 5 minutes de mer, Sodebo Ultim 3 a franchi ce lundi 7 décembre à 5h00 (Heure française) la longitude du Cap de Bonne-Espérance. C’est le premier des 3 caps mythiques à franchir dans cette tentative de Trophée Jules Verne. 

Depuis leur départ d’Ouessant le 25 novembre à 2h55, Thomas Coville et ses sept équipiers ont parcouru 8154 milles (15 101 km), à 28 nœuds de moyenne.

Ces dernières 48 heures, ils ont allongé la foulée avec des vitesses moyennes de près de 70 km/h, ce qui leur a permis de creuser un peu plus leur avance sur le tableau de marche d’Idec Sport.

Au passage du Cap de Bonne-Espérance, ils comptaient 17 heures et 35 minutes de marge par rapport au détenteur du Trophée Jules Verne.

Depuis le 30 novembre, ils auront mis 6 jours 16 heures 15min pour parcourir l’Atlantique Sud entre l’Equateur et le cap Sud-Africain (temps d’Idec Sport 7j 00h 30min).

Désormais entré dans l’Océan Indien (au niveau du Cap des Aiguilles franchi à 6h 40min (Heure française) après 12 jours 3 heures et 45 minutes ), Sodebo Ultim 3 fait désormais route vers l’archipel des Kerguelen.

Pour s’emparer du Trophée Jules Verne, détenu depuis le 26 janvier 2017 par Idec Sport en 40 jours 23 heures 30 minutes et 30 secondes, Thomas Coville, François Duguet, Sam Goodchild, Corentin Horeau, Martin Keruzoré, François Morvan, Thomas Rouxel et Matthieu Vandame doivent couper la ligne à Ouessant avant le mardi 5 janvier à 2h25min (heure française, sous réserves de validation du WSSRC).

Nos articles similaires