#Actualité

Sodebo Ultim 3 de retour à Lorient

Hier soir vers 19h30 et après 3 semaines de mer, Thomas Coville et ses sept équipiers Thomas Rouxel, Corentin Horeau, Matthieu Vandame, François Morvan, Léo Legrand, Thierry Briend et Sam Goodschild ont rallié Lorient, port d’attache de Sodebo Ultim 3.
Ils avaient quitté la Réunion le 22 décembre après 5 jours d’escale technique suite à l’avarie de safran mettant fin à leur tentative de record sur le Trophée Jules Verne.
C’est donc la fin d’un long voyage depuis le départ de Lorient le 24 novembre dernier. Même en mode convoyage, rien n’a été laissé au hasard par le skipper et ses hommes qui ont profité de ce retour pour travailler sur la performance de Sodebo Ultim 3 en vue des prochains enjeux sportifs.
Thomas Coville revient sur ces 20 jours de mers :

« Ce n’était pas le plan initial d’arriver à Lorient sans avoir boucler le tour et ne pas avoir battu ce Trophée Jules Verne. Pour autant, il y a beaucoup de positif. J’ai eu énormément de plaisir avec ce groupe hors normes. Cela ne m’est pas arrivé d’avoir eu autant de plaisir avec un groupe depuis que je navigue, et je commence à avoir un peu de bouteille. Ces garçons étaient très investis dans le projet. J’ai cette sensation d’avoir commencé une histoire et d’être fier de cela. Depuis la Réunion, on avait envie de continuer à naviguer ensemble, de faire progresser ce bateau qui a à peine 18 mois. Nous étions toujours dans cette spirale d’apprendre, de chiffrer, d’analyser, et de le pousser. On a encore énormément appris. On s’est penché sur des sujets qui en compétition ne sont pas le moment. On a emmagasiné beaucoup d’expérience sur ce retour. Nous allons maintenant transformer cette expérience et ce travail pour le valoriser avec notre équipe à terre. Cela va nous servir pour aller plus vite et être meilleurs sur les prochaines courses. »

L’équipe technique est désormais à pied d’œuvre pour préparer le bateau avant sa mise en chantier ce jeudi dans sa base lorientaise.

Nos articles similaires